19. Le garage Américain

 

Il doit encore être garni de meubles et décoré, mais vous pouvez déjà admirer son boitage, et voir en photos les différentes étapes de son montage.
Construit en mdf de 5 mm d’épaisseur, la plaque de base mesure 35/50 cm. Sa hauteur totale est de 32cm, et la partie atelier mesure 24 cm de long sur 32 cm de large. Les colonnes du porche sont distantes de 20 cm de la façade de l’atelier.
Le modèle provient du magazine « Poppenhuis en miniaturen », J’ai un peu diminué la taille du garage. On pouvait acheter à l’époque (mars 2000) le boitage en kit au prix de 5.200 francs belges, mais j’ai préféré tout fabriquer moi-même et l’ensemble du matériel ne m’a pas coûté plus de 17 euros (680 F.B.) !
Pour avoir une bonne idée des proportions à respecter, j’ai d’abord fabriqué un boitage en carton plume et, une fois le résultat désiré obtenu, j’ai scié en forme les 3 plaques de mdf qui forment l’atelier, et la plaque de base.
Le fronton avant reprend le patron de l’atelier sur 9 cm de haut.
La toiture mesure 2 X 50cm/20cm . Deux longs côtés seront poncés en biseau pour le faîte du toit et elle sera peinte par dessous en acrylique blanc fortement dilué, puis poncée et « salie » en l’essuyant doucement avec un chiffon légèrement imbibé de teinture chêne foncé. Elle sera recouverte de carton microcannelé gris ou noir pour imiter la tôle ondulée.
Pratiquez dans 2 côtés de l’atelier les ouvertures pour la porte et les trois fenêtres (fenêtres 6/12 cm, porte 7/16 cm) ; Collez une par une sur l’intérieur des 3 côtés de fines baguettes de balsa 1,5mm, et teintez le tout en chêne foncé, après avoir collé les encadrements intérieurs des portes et fenêtres et les tablettes de fenêtres. Astuce : pour éviter de devoir couper des centaines de baguettes de balsa, j’ai acheté 2 sets de table style asiatique en lamelles de bambou, je les ai démontés et j’ai employé les lamelles pour tapisser l’intérieur du garage (coût 2 X 0,50 cent !)
Fabriquez, peignez en blanc et collez les croisillons des fenêtres et du haut de porte (balsa 2mm).
Pour les murs extérieurs de l’atelier, mélangez du mortier de ciment avec de l’eau (1 vol.eau pour 10 vol.ciment). Teintez dans la masse en ajoutant de la peinture acrylique de la couleur souhaitée. Peignez d’abord la façade extérieure en gris pâle, laissez sécher puis étalez le mortier en fine couche d’environ 1,5 mm à l’aide d’un couteau de peintre.
Directement après étalage, tracez délicatement à la latte dans le mortier, avec la pointe d’une brochette en bois les lignes horizontales, puis les lignes verticales décalées, pour faire ressortir le « rejointoiement » gris pâle entre les « pierres ». Le résultat est bluffant (voir photos détails). Laissez bien sécher.
Coupez, peignez et collez les encadrements extérieurs de porte et de fenêtres (balsa 2mm). Fabriquez la porte (7/14 cm. Voir photo)
Montez et collez les différents éléments du garage. Sous le fronton, fabriquez des colonnes en balsa de 2 cm de section et de la hauteur voulue pour que le toit repose bien en équilibre. Entourez- les de papier imitation brique et collez l’ensemble sur un petit socle de 5mm d’épaisseur. Les pompes à essence seront placées ultérieurement entre les colonnes.
Recouvrez la base du garage de litière de chat broyée et collée, ou d’un fond au choix (papier de verre) Collez le garage sur sa base et déposez la toiture, sans encore la coller, afin de pouvoir décorer plus facilement l’atelier.
Voilà, vous en êtes aussi loin que moi ! La décoration et l’ameublement de ce garage sera rigoureusement années ’40, des publicités et des cartes routières de cette époque seront recherchées sur le Net et miniaturisées, et je peux déjà vous dire (chuut, c’est un secret !) que ce deviendra un garage de réparations agréé Ford, qu’une voiture Ford miniature (1/18è) de 1940 sera placée entre les colonnes et l’atelier et qu’un mécanicien se penchera sur le capot ouvert pour détecter l’origine de la panne… De nouvelles photos seront à découvrir sur mon site lorsque le garage sera terminé.Vous pourrez vous-même choisir l’époque de votre garage, mais respectez pour vos accessoires la décennie choisie, pas de logo ou d’affiches ultérieures à la période en question, les compagnies pétrolières changent régulièrement le design de leurs logos. Internet est une bonne source de renseignements à cet égard !
Bonne chance, et n’hésitez pas à m’envoyer par mail des photos de vos réalisations, ou une demande de renseignements supplémentaires

Suite et fin du garage . (Janvier 2006)

Voilà le travail terminé. Qu’en pensez-vous ? Les meubles de l’atelier ont demandé pas mal d’heures de travail, surtout le bureau à volet et les fauteuils à roulettes. Les bidons d’huile sont des blocs de balsa recouverts d’imprimables d’anciens produits récupérés sur le net, avec une perle comme bouchon. La pompe de l’évier est un bout de crayon peint en noir, sa poignée un coton tige, et l’extincteur un segment de balsa d’1cm de diamètre plus quelques mm de coton tige, le tout peint en rouge et argent. Le distributeur de chewing gum une grosse perle transparente sur un socle. Mon mari adore ce garage qui trouvera une place de choix dans la maison. Plus d’une centaine d’heures de travail auront été finalement nécessaires à la totalité du projet, mais quel plaisir j’aurai tiré de cette miniature ! Voici les photos des détails. J’attends vos commentaires.