41. Un petit coin perdu

La toilette “cra cra” de David Sculpher ayant déjà été souvent reproduite, Mathilde a eu l’idée, lors d’un stage à “La Courte Echelle”, de nous faire réaliser une toilette pour l’extérieur. La structure est en samba 2mm, et je me suis beaucoup amusée à user les planches de la cabane, les disjointer,  y faire remonter humidité et moisissures et y rouiller joints et charnières…


Pour mettre cette toilette en valeur, j’ai décidé  bien plus tard de lui créer un environnement de jardinet à l’abandon, et vous pouvez voir ici le résultat de ce travail: Un socle en mdf 6mm de 20/32 cms recouvert de gravier de litière.
Les pierres du muret du fond sont constituées de polystirène  d’emballage peint et sali, recouvert ensuite de verdure. Les 2 clôtures sont réalisées en batonnets de glace et fil de fer. La bassine rouillée est en carton, les pots et les potirons sont en fimo.
Le clapier est en balsa et cure dents, le linge dans la bassine un bout de chiffon, et les pièces automobiles dans le coin près de la toilette proviennent d’un jouet cassé.
L’arbre mort est une branche ramassée dans le jardin. Pour le maintenir bien vertical, j’ai foré un trou correspondant au diamètre du tronc dans ma plaque en mdf avant de l’y fixer par quelques gouttes de colle. Il ne restait plus qu’à étendre ma corde à linge…
La lampe extérieure est bricolée avec un petit morceau de feuille d’étain, qui forme également les attaches de la corniche en bristol et du tuyau d’évacuation d’eau en paille coudée et peinte.
Après plusieurs essais fimo complètement ratés et au bord de la crise de nerfs, je me suis résignée la mort dans l’âme à utiliser des animaux trouvés sur une brocante pour animer ma petite scène : un porcelet, une poule, un chien et 2 mignons lapins…
Tout le reste est fabriqué main, les animaux et les 2 ampoules des lampes sont les seuls ajouts commerciaux.